On a beau ne pas être très regardant, les bavoirs de filles roses autour du cou d'un bébé garçon ça ne le fait pas. Et quoi qu'en pense Najate (notre ministre de l'éducation), j'en avais assez de mettre autour du cou de mon petit-fils les bavoirs ornés de motifs colliers de princesse en diamants de sa cousine. Donc je me suis décidée à lui en faire un plus masculin. Et donc je me suis lancée dans la confection d'un bavoir-Minion.

Pour se faire il m'a fallu:- une serviette jaune (de chez Ikea),

                                    - un morceau de jean (j'ai sacrifié un de mes pantalons dans lequel je ne rentre plus...et ce n'est pas avec les fêtes qui approchent que je vais faire régime!),

                                     - de la feutrine blanche,

                                      - de la feutrine grise,

                                      - un ruban noir ,

                                      - un bouton (pour l'oeil),

                                      - une pression (pour le fermeture) 

                                      - une vieille serviette pour doubler le bavoir

                                      - du fil à broder (pour la bouche)

Pour le patron du bavoir, j'ai pris modèle sur les bavoirs à colliers de la cousine et j'ai découpé la serviette jaune et la serviette bleue en ajoutant environ 1cm tout autour pour les coutures. J'ai fait tous les appliqués puis cousu la bouche au point de chainette sur le bavoir jaune. Ensuite j'ai posé le bavoir bleu sur le jaune endroit contre endroit. J'ai piqué tout le tour en laissant une ouverture d'environ 8 cm pour pouvoir retourner l'ouvrage sur l'endroit. Puis j'ai fermé cette ouverture par une couture en essayant de faire de mon mieux.

20161209_135336

Je crois que je n'avais pas le compas dans l'oeil car celui du Minion (d'oeil) n'est pas tout à fait centré...

Ci-dessous l'envers du décor :

20161209_135408

Un zoom sur les détails :

20161209_135437

Un détail en plus : la pression .

20161211_113722

Et voici le bavoir en situation. Le destinataire ne s'est pas plaint du manque de précision dans l'emplacement de l'oeil. Je crois qu'il n'y a vu que du feu !

20161213_090522